Se marier à l'étranger : mode d'emploi



Vous souhaitez faire fi des traditions et faire de votre mariage une évasion pour vous et vos familles ? Les emmener au bout du monde pour célébrer votre mariage ou tout simplement le fêter, mariez-vous à l'étranger : sur une plage, dans un igloo... les idées ne manquent pas et le dépaysement sera garanti ! Renseignez-vous bien avant de réserver hôtel et billets d'avion que votre mariage sur place est possible, certains pays en effet refusent d'unir deux étrangers.

Les formalités nécessaires :

Les formalités administratives sont légèrement plus complexes et plus longues, vous devrez obtenir l'autorisation de vous marier à l'étranger puis faire valider votre mariage auprès de l'ambassade ou du consulat français sur place.

- La publication des bans doit se faire en France avant le mariage.

- 2 mois au moins avant la cérémonie, vous devez saisir par courrier le Consulat ou l’Ambassade de France, du pays où a lieu le mariage, qui procédera à la publication des bans.

- Après expiration du délai légal, le maire ou le consul territorialement compétent vous renvoie un certificat de publication et de non opposition au mariage à l’Ambassade de France.

- Un certificat de capacité à mariage est établi. Vous le récupérerez à l’Ambassade de France.

- Après votre mariage, vous devez vous rendre à l’Ambassade française sur place afin de faire transcrire votre mariage pour qu’il soit valide en France.

- Entre 40 jours à 3 mois plus tard, vous recevrez votre Livret de famille ainsi que des copies certifiées conformes de votre acte de mariage.

Les pièces à fournir :

- Une copie intégrale de l'acte de naissance de chaque futur époux (copie certifiée conforme par la Mairie du lieu de naissance, datant de moins de 6 mois),

- Un certificat prénuptial (document à faire remplir par un médecin après visite médicale, vous pouvez le faire au consulat),

- La photocopie des cartes nationales d'identité française ou l'original du certificat de nationalité française (pas de passeport),

- Un justificatif du domicile des futurs conjoints (factures, quittances ou certificat de résidence délivré par la mairie ou certificat d'immatriculation délivré par les consulats),

- Le(s) acte(s) de naissance du ou des enfants que vous avez eu(s) en commun avant la date de mariage,

- Un certificat notarial, si vous avez passé un contrat de mariage.

Les lieux mythiques pour se marier à l'étranger :

Les wedding chapels de Las Vegas continuent de plaire aux américains bien-sûr mais pas seulement, beaucoup de français font chaque année le déplacement pour s'unir, le plus souvent juste en couple, pour le plaisir de dire "yes I do" à un pasteur grimmé en Elvis qui leur susurra "Love me Tender". Les formalités sont très simples : il vous suffit d'obtenir la "Marriage Licence" et la liste des personnes habilitées à vous marier auprès du County Courthouse de Las Vegas que vous remettrez au pasteur, accompagné de votre passeport.

Après la cérémonie, l'officiant vous remettra un "Marriage Certificate" qui vous sera nécessaire pour enregistrer votre mariage auprès des autorités américaines. Une fois enregistré, vous récupérerez un "Certified Abstract of Marriage", c'est cet acte légal qui vous permettra la transcription dans les registres de l’Etat civil consulaire français. Il vous en coûtera en tout environ 80$ pour les formalités administratives, sans compter le coût de la cérémonie.

Vous êtes tentés par les îles paradisiaques ? Les Bahamas sont un lieu rêvé. Les Bahamas, lieu de destination enchanteresse pour un voyage de noces, véritables « Caraïbe dans la Caraïbe » avec son cocktail d'îles paradisiaques. Vous pouvez même y célébrer vos noces ou les renouveler de façon plus symbolique. En effet, quoi de plus romantique qu’un mariage célébré les yeux dans les yeux, les pieds dans l’eau et avec l’océan pour témoin ?Les formalités sont désormais simplifiées et la légalisation du mariage passe par le consulat de France à Miami aux Etats-Unis. Vous pouvez votre dossier à Miami 2 mois avant le mariage, et suite à la cérémonie, renvoyer l’Apostille, document officiel certifiant l’union.