fixer la date de son mariage

Comment fixer la date de son mariage ?

Une fois les fiançailles célébrées, le compte à rebours est immédiatement lancé. Avant de commencer par établir une liste des prestataires et un programme de la cérémonie, il faudra d’abord fixer une date pour la célébration. Cela peut parfois paraître banal, mais ce n’est pas un choix à faire au hasard ; vous aurez à prendre en compte certains critères et aspects organisationnels avant de vous décider. Et pour vous aider à bien fixer la date de votre mariage, nous vous proposons ici quelques conseils et astuces sur le sujet.

Se baser sur une date clé dans la vie de votre couple

Si votre partenaire et vous n’aviez aucune contrainte d’emploi du temps, vous pouvez alors fixer une date liée à un événement particulier dans votre vie de couple. Il peut s’agir, par exemple, de :

  • la date de votre première rencontre
  • la date de votre premier baiser
  • la date de vos fiançailles
  • la date du premier « je t’aime », etc.

Ce sont des événements marquants que certains couples décident d’honorer en fixant la date de leur mariage à partir de l’une de ces dates clés. Il y a aussi des couples qui fixent la date du grand jour à partir d’un événement ayant marqué la famille afin d’honorer les proches. Dans tous les cas, c’est à vous de prendre une décision en tenant compte de vos envies, des contraintes… Toutefois, il est conseillé de choisir la date en prévoyant une marge d’environ une année pour les préparatifs.

Prendre en compte la saison

Nombreux sont les couples qui ont eu à fixer leurs dates de mariage en tenant compte de la saison. Certains ont préféré célébrer leurs unions en été, en automne et même parfois en hiver pour d’autres couples. Mais, il faut souligner que l’été et le printemps restent les saisons durant lesquelles beaucoup de mariages sont organisés ; et ceci pour la simple raison que la nature s’y prête bien. De plus, au cours de ces périodes, il est possible de trouver de bonnes propositions pour la salle de réception, mais à condition de savoir s’y prendre. Par contre, la disponibilité des prestataires peut poser problème, puisque la demande est beaucoup plus élevée. Et c’est la raison pour laquelle nous vous disions de fixer votre date avec une marge d’une année afin de vérifier la disponibilité des prestataires et de réserver le plus tôt possible.

Si l’hiver n’est pas la saison la plus prisée par les couples qui désirent se marier, il faut souligner que c’est une période qui permet de faire beaucoup d’économies. Comme vous devez vous douter, cela est dû au fait que les prestataires sont peu sollicités.

Faire une bonne planification

Après avoir choisi la période propice, il faut maintenant veiller à choisir une date qui vous permette de bien planifier les différentes tâches de cette célébration. En effet, la cérémonie de mariage est généralement suivie du voyage de noces. Il faudra donc opter pour une période et une date qui n’aura pas d’incidences sur ce voyage, mais aussi sur vos activités professionnelles. En pratique, l’idéal serait d’opter pour des périodes de congés afin d’être libre de tout engagement et de profiter vraiment de votre lune de miel.

Définir un budget

À moins que vous n’ayez déjà réuni le montant nécessaire pour couvrir toute l’organisation de la cérémonie du mariage, il va falloir prendre en compte cette étape au moment de fixer la date. Il s’agit en effet d’un facteur très important à prendre compte, puisque plusieurs éléments de l’organisation dépendent du montant total qui aura été défini.

Si la tâche vous semble compliquée, vous pouvez faire appel à un professionnel du domaine qui saura, en fonction de vos objectifs, de vos envies… établir le budget adéquat pour votre mariage. À partir de ce moment, vous pourrez alors fixer et le délai qu’il vous faut pour réunir la somme en fonction de vos revenus.