Quel nom choisir le jour de son mariage

Quel nom choisir le jour de son mariage ?

Par tradition, la mariée est censée prendre le nom de son époux une fois le mariage prononcé. Mais si vous ne souhaitez pas vous séparer de votre nom de naissance, rien ne vous y oblige. En effet, vous n’êtes soumis à aucune obligation au moment de choisir votre nom après le mariage. Que ce soit celui de votre partenaire ou le vôtre, nous faisons le point sur les formalités dans cet article.

Changer de nom au mariage : obligatoire ou facultatif ?

Beaucoup soutiennent l’idée selon laquelle le mariage conduit obligatoirement au changement de nom. Que ce soit le marié ou la mariée, chacun peut choisir de prendre ou non le nom de son partenaire. Ainsi, trois différentes options s’offrent à vous après le mariage :

  • prendre le nom de votre partenaire et abandonner le vôtre
  • conserver votre nom
  • opter pour une composition : le nom de votre partenaire en plus de votre nom de naissance. Dans ce dernier cas, les deux noms sont séparés par un tiret.

Notons qu’il est également possible à l’homme de prendre le nom de naissance de sa femme. Bien que cela soit très rare, il n’est tout de même pas interdit.

Quelles sont les démarches administratives pour changer de nom au mariage ?

Pour officialiser votre changement de nom, vous devez remplir et soumettre un formulaire sur le site officiel du service public. Au moment de la soumission, le formulaire doit être accompagné d’une copie intégrale du document de mariage datant de moins de 90 jours. À défaut de ce document, vous pouvez également fournir un extrait de votre acte de naissance datant de moins de 90 jours qui mentionne votre mariage.

Vous avez donc un délai d’environ 3 mois pour décider si vous allez vraiment changer de nom ou pas. Prenez donc le temps de réfléchir afin de prendre une décision rationnelle. Par contre, si votre décision a été déjà prise avant le mariage, vous pouvez immédiatement passer au changement de nom une fois la cérémonie terminée.

Comment choisir entre son nom de naissance et celui de son partenaire ?

Si beaucoup de nouvelles mariées prennent aujourd’hui le nom de leur époux, c’est justement parce que cette tradition est restée ancrée dans nos esprits. Depuis plusieurs années, la mariée qui souhaite porter le même nom que ses enfants était obligée de prendre celui de son époux.

Mais aujourd’hui, vous avez le choix, au moment de vous marier, de faire le choix qui vous convient. En effet, pour certaines personnes, la notoriété entre en jeu. Les médecins, les journalistes ou les avocats reconnus par leur nom de naissance sont parfois contraints de garder leur nom pour des raisons professionnelles. Changer de nom pourrait porter un coup à leur carrière. Si vous vous retrouvez dans cette situation, personne ne vous en voudra de conserver votre nom de naissance.

Changer de nom au mariage : quel impact sur les enfants ?

Depuis la réforme de 2005, les enfants ont la possibilité de porter le nom de l’un des parents. Il est aussi possible de composer leur nom en combinant celui du père et de la mère, le tout séparé par un tiret. Pour cela, une déclaration commune est exigée après la déclaration de naissance de l’enfant. Ce dernier prend par défaut le nom de son père, si cette déclaration n’est pas faite. Aussi, tous les enfants doivent porter le même nom de famille ; celui de l’aîné vaut donc pour tous les autres.

En cas d’adoption, le nom de l’adoptant peut se joindre à celui de l’adopté ou carrément le remplacer. Si l’enfant est majeur, vous aurez besoin de son accord pour remplacer son nom.

Le choix du nom est une étape souvent ignorée par la plupart des mariés. Il est donc important que vous en discutiez afin que la décision soit plus facile à prendre au moment de donner un nom à votre premier né.